build_microsoft.jpg

BUILD, le tour de force de Microsoft

Dans le monde de l’Internet, on utilise fréquemment le sigle GAFA pour parler des géants du marché que sont Google, Apple, Facebook et Amazon. Pendant longtemps, Microsoft a été leader sur le secteur de l’informatique et avait le droit à son initiale en fin de sigle (GAFAM, le M de Microsoft). Mais avec son système d’exploitation Windows Phone, Microsoft s’est rapidement fait dépasser par Android et l’iOS d’Apple.

Selon les chiffres du cabinet IDC, Microsoft ne pesait que 2,7% du marché mondial du mobile fin 2014, bien en dessous d’Apple (14,8%) et très loin derrière Android (81,5%).

Malgré ses qualités, la plateforme mobile de Microsoft ne séduit pas autant que ses deux concurrents ; la faute à son parc applicatif insuffisant qui limite son potentiel commercial. Comparé aux 1,43 millions d’applications disponibles sur le Google Play Store et aux 1,21 millions de l’App Store, il est vrai que le store de Windows Phone ne fait pas le poids (360 000 applications).

En France, Windows Phone reste néanmoins en troisième position des OS mobiles qui se vendent le mieux avec une forte progression en ce début d’année 2015 (14,2% des PDM). Cette évolution positive résulte de la stratégie de la firme qui vise à multiplier les terminaux mobiles et favoriser le développement de smartphones d’entrée de gamme.

À ce titre, on se souvient du rachat de la division mobile de Nokia par Microsoft et par conséquent, l’utilisation de l’ensemble de son catalogue de produits mobiles (voir article).

C’est dans ce contexte que la firme de Redmond avait créé la surprise en septembre dernier, en annonçant de grandes évolutions dans ses systèmes d’exploitation desktop et mobiles (voir l’article).

 

La conférence du renouveau : Microsoft

Afin de palier son manque d’applications, la firme décide de charmer les développeurs du monde entier en annonçant un traducteur capable de convertir les applications Android (Java et C++) et iOS (Objective C) pour Windows 10 et ce, grâce à Visual Studio. Sa volonté est d’universaliser les applications pour les rendre fonctionnelles sur smartphone, tablette ou sur PC sans les réécrire. Windows 10 sera donc un service unifié avec un seul et même store. Un beau projet pour la firme qui compte déployer son nouveau système à plus d’un milliard d’appareils d’ici deux à trois ans. Le Windows Phone Store pourrait donc voir débarquer certaines applications à succès actuellement disponibles uniquement sur les stores d’Apple et d’Android. De quoi faire rattraper son retard à Microsoft et se mettre au niveau de ses concurrents.

Microsoft a également dévoilé Continuum, une technologie qui permet le passage d’un écran à un autre de manière simple et fluide. Enfin, mises à parts les innovations spécifiques au logiciel, la présentation la plus attendue était celle du fameux casque HoloLens. Le public a eu le droit à une démonstration de la réalité virtuelle en mettant en scène l’affichage de différentes fenêtres suivant l’utilisateur dans ses déplacements. Le concept sera compatible avec l’ensemble des applications universelles.

 

SOURCES : LESECHOS.FR, ZDNET, LEMONDE, LEPOINT, MICROSOFT.COM
IdéineBUILD, le tour de force de Microsoft
Share this post

Join the conversation

À lire aussi