Tracking-1.jpg

Ils arrivent : les écrans pliables ! Quel est l’impact sur vos app mobiles ?

Oui, on sait… ça sera certainement le 100ème article que vous lirez sur le sujet, mais il faut bien que l’on vous donne notre avis sur ce sujet ! (Nous ne sommes pas experts pour rien).

La semaine du 25 février 2019 se tenait le MWC à Barcelone (comprenez : le Mobile World Congress). Durant cet événement phare pour les afficionados du mobile, une tendance claire s’est dégagée. Il s’agit de l’une des plus grosses innovations dans le marché du mobile de ces dernières années, alors que les ventes de smartphones ont baissé en 2017 puis en 2018… les écrans pliables.


D’un côté du ring, Samsung avec son téléphone Galaxy Fold : Présenté en novembre aux développeurs, la production du smartphone pliable de Samsung a enfin été lancée, et ce dernier sera disponible en mai en Europe.

De l’autre côté : Huawei et son Huawei Mate X, qui bien qu’existant et bien abouti, ne sera en vente qu’à partir du second semestre 2019.

Appareils d’early adopter ou véritable révolution pour le monde du mobile qui commençait à frôler l’impasse… on est en droit de se poser la question. Cette innovation permet d’avoir une petite tablette toujours sur soi. Pour les professionnels, c’est un outil qui permet d’améliorer la productivité sans influer sur la mobilité. Pour le grand public, cela accroît indéniablement le confort d’utilisation. Mais à quel prix ?

1. Samsung ou Huawei ?

Avec l’écran pliable, on a l’impression d’assister à une démonstration de force entre plusieurs challengeurs du mobile (On vous en parlait avant avec Sony), une course à l’armement pour marquer sa place dans un marché déjà très dense. Cependant, les deux prétendants au titre sont facilement reconnaissables.

Samsung : la vie en 3 dimensions

Le géant sud-coréen met la barre très haute face à la concurrence en annonçant la possibilité de lancer 3 applications en même temps grâce au Galaxy Fold. Les applications seront prévues pour passer au mode tablette au runtime.
Pliable vers l’intérieur, laissant apparaitre un troisième écran AMOLED de 4,6 pouces, le Galaxy Fold dispose aussi de 6 capteurs photos (oui… 6 !). La légende raconte même qu’il dispose d’un système de recharge inversé qui pourrait alimenter les batteries de montres connectées ou d’écouteurs sans-fil.
Bien qu’un peu désuet dans le design (notamment du 3ème écran), Samsung présente donc un produit avec un très haut degré de finition.

Prix : 2000e (il sera d’ailleurs vendu en volume limité, comme un produit de luxe… à ce prix-là on comprend bien pourquoi).

Huawei : Tout en finesse

Avec son design Falcon Wing, le Huawei se différencie avec son apparence. Conçu pour être extrêmement fin, et pliable avec les écrans à l’extérieur grâce à une charnière qui se fond totalement dans l’architecture de l’appareil. Contrairement à son homologue de chez Samsung, le Huawei Mate X reste ancré dans la tendance des téléphones borderless promettant une ergonomie et une expérience utilisateur bien plus séduisante, et bien plus “2019”.

L’écran AMOLED déplié de 8 pouces permettrait là aussi de pouvoir jongler avec 2 applications en même temps.

Cerise (ou pas) sur le gâteau : le téléphone serait compatible 5G !

Prix : 2300e

 

2. Une promesse flexible et hésitante ?

écran pliable huawei

Avant d’aborder les subtilités d’utilisation de ces nouveaux outils, il semble pertinent de questionner l’existence même de ces écrans ? Pourquoi diable les consommateurs auraient besoin d’un téléphone qu’on peut plier comme une feuille de papier ?

D’après Justin Denison (DG de Samsung) la réponse est limpide : “Lorsqu’il est ouvert, le smartphone pliable se présente sous forme de tablette, offrant à l’utilisateur une expérience grand écran. Lorsqu’il est fermé, il devient un téléphone qui s’insère parfaitement dans une poche.”

Bon, on vous avoue que cela nous laisse perplexe quant au fait d’avoir un téléphone de la taille d’une télécommande et pesant le poids d’une brique dans la poche… Pour nous, il semble que cette évolution soit le reflet logique et presque inévitable de l’évolution des smartphones. Le seul moyen de donner plus de place sur les écrans tout en optimisant la taille des mobiles… c’est bien de créer un appareil pliable. L’idée est plus que séduisante : utiliser son smartphone classique dans le métro puis le déplier une fois chez vous pour pouvoir lire vos articles préférés d’Idéine 😉

 

Qu’en est-il des aspects purement techniques du téléphone ? Les informations sont assez rares en ce qui concerne l’autonomie du téléphone par exemple. Oui c’est bien beau de doubler la taille conventionnelle d’un écran, mais il semble difficile de doubler la capacité de la batterie. À cela s’ajoutent aussi de nombreuses questions sur la robustesse du téléphone. En effet le Plastic OLED du MateX pourrait se rayer plus facilement qu’un smartphone avec un écran en verre Gorilla Glass. (Heureusement que Corning travaille en ce moment sur une version « verre » de ses écrans pliables !). Du côté de chez Samsung, le fabriquant sait que ses écrans ont une durée de vie limitée. L’intérêt d’avoir accès à un troisième un écran quand le téléphone est plié permet de pouvoir l’utiliser sans le déplier à chaque fois, et donc limiter l’usure. Cependant, Samsung réfléchit à proposer à ses clients un remplacement gratuit de l’écran pliable.

Le marché des tablettes n’est plus au beau fixe depuis quelques années. En dehors d’Apple qui ne s’en sort pas trop mal avec son iPad, rares sont les constructeurs Android à avoir continué l’aventure. Samsung pourrait donc bien reprendre un second souffle avec son mobile à écran souple.

 

3. Quel sera l’impact sur vos applis ?

Comme on vous l’a déjà dit, Samsung annonce donc qu’il sera possible de lancer 3 applications mobiles en même temps. Mais toute l’utilité va résider dans la manière dont les développeurs concevront leurs applications.

L’impact sera plutôt limité si les applications sont uniquement pensées pour être responsive au moment du changement de format. Les premières réflexions plutôt classiques d’UX seront donc d’optimiser au mieux l’espace des applications pour permettre une facilité d’utilisation entre le format mobile et le format tablette (en somme rien de révolutionnaire). L’un des enjeux majeurs va donc résider dans la recherche de nouvelles fonctionnalités inédites, qui seraient propres à ce modèle de device unique. Quelle que soit la tournure des événements, l’avenir des smartphones pliables tiendra à la capacité des fabricants de proposer des produits répondant aux attentes du plus grand nombre…et à leurs rêves les plus fous !

 

 

Notre conclusion

écrans pliables

Ce device entre le smartphone et la tablette promet de révolutionner la conception des applications mobiles dans les mois à venir. Les constructeurs sont en pleine phase d’expérimentation. Cependant, il faut raison garder : ce n’est pas la première fois que le public doute d’un concept avant de l’adopter. Par exemple, à la sortie du premier Samsung Galaxy Note, beaucoup critiquaient la taille de son écran de 5,3 pouces. Aujourd’hui, nombreux sont les constructeurs à avoir adopté les écrans de grande taille qui sont devenus la norme dans le monde du mobile.

Si aujourd’hui, on peut penser qu’il faudra du temps aux constructeurs pour trouver la bonne formule et convaincre les utilisateurs, « À long terme, cependant, il est probable que les écrans pliables accélèrent la convergence entre les smartphones, les tablettes et les ordinateurs » expliquait Thomas Husson, analyste pour Forrester.

 

 

 

 

 

idéine développement d'app mobile

Lucille GuintoliIls arrivent : les écrans pliables ! Quel est l’impact sur vos app mobiles ?
Share this post

Join the conversation

À lire aussi