samsung.jpg

Smartphone : Le Samsung Galaxy S5 en chute libre

Le dernier smartphone de la gamme Samsung Galaxy S, sorti en avril dernier, connaît aujourd’hui une situation difficile. Positionné sur le haut de gamme, il est considéré comme l’un des smartphones les plus évolués et efficaces du marché. Néanmoins, ses ventes seraient 40% inférieures aux prévisions établies en début d’année 2014. Le Wall Street Journal, qui a dévoilé ces chiffres, est donc à l’origine de rumeurs concernant les décisions que prendra Samsung pour redresser sa situation financière. Elle est en effet la seule entreprise à voir ses ventes diminuer sur un marché en constante progression.

 

Le Galaxy S5 critiqué dès sa sortie

Commercialisé un an après le Galaxy S4 qui a fait les beaux jours de Samsung, le S5 se veut davantage haut de gamme (dès 679€) que son prédécesseur. Des améliorations techniques ainsi que de nombreuses fonctionnalités promettent de faire de lui le nouveau fleuron de l’entreprise sud-coréenne. Mais face à la concurrence de Sony et de HTC, le Galaxy S5 a du mal à se démarquer. Son design a très vite été critiqué par les utilisateurs. Considéré comme moins bon d’un point de vue ergonomique, les adeptes de la gamme désapprouvent certains choix esthétiques, comme la coque amovible en plastique qui ne souligne pas suffisamment sa nouvelle position stratégique. Les finitions sont moins réussies et « grossières ». La fonctionnalité de reconnaissance d’empreinte digitale est très largement critiquée. Alors qu’Apple a parfaitement réussi l’exercice dès l’iPhone 5S, Samsung propose une démarche longue et peu naturelle pour accéder au contenu du téléphone via le capteur d’empreinte.

Le S5 apporte donc de belles évolutions à la gamme sans pour autant être la révolution que les consommateurs attendaient.

 

ventes samsung galaxy s5

 

Des ventes en forte baisse

Il s’agit donc d’une baisse de 40% comparée aux prévisions établies à la sortie du Galaxy S5. Samsung peine à liquider ses stocks et doit faire face à de grandes pertes financières.
En effet, les ventes ont difficilement atteint les 12 millions d’exemplaires écoulés au premier trimestre de commercialisation quand le S4 liquidait 16 millions sur la même période. Le marché chinois est celui sur lequel Samsung perd le plus de parts (-50% de ventes). À l’inverse, aux Etats-Unis, les ventes sont plus ou moins égales à celles du Galaxy S4.

 

Une restructuration de l’organigramme envisagée

En novembre, le journal annonçait que l’entreprise comptait revoir son organigramme et restructurer la direction de ses filières. Selon les rumeurs qui circulent depuis le début du mois, J.K. Shin, président et CEO de la division mobile de Samsung, devait être destitué de ses fonctions suite à la baisse des ventes de son secteur. B.K. Yoon, CEO des télévisions, appareils ménagers et équipements de la maison, était pressenti pour ajouter la branche mobile à son activité. L’entreprise a récemment contesté ces rumeurs en affirmant que J.K. Shin conserverait la direction de la division mobile.
Néanmoins, Samsung va revoir sa stratégie. L’entreprise avait déjà annoncée qu’elle réduirait son catalogue produit de 20 à 25%. Les gammes les moins rentables seront donc supprimées de la production et celles restantes seront resserrées afin d’augmenter la marge. Les coûts de fabrication tout comme ceux des composants devraient également être négociés à la baisse.

Reste à savoir si cette nouvelle stratégie permettra à Samsung de retrouver une forme financière face à Apple, qui en cette fin d’année, explose son record de ventes grâce au succès fulgurant de l’iPhone 6.

 

smartphone jk Shin samsung galaxy s5

sources: lesnumeriques, Le Huffington Post
IdéineSmartphone : Le Samsung Galaxy S5 en chute libre
Share this post

1 comment

Laissez un commentaire

Join the conversation

À lire aussi