img-headspace2.jpg

#5 Headspace

Créée en 2012 par Andy Puddicombe, un ancien moine boudhiste, Headspace a pour objectif de « démystifier la méditation » et la rendre accessible au grand public. Cette pratique est aujourd’hui en pleine évolution en raison de l’augmentation du stress au quotidien, de l’explosion des nouvelles technologies et de leur impact sur notre sommeil.

Les facteurs de succès ? Des contenus vidéos et audios de grande qualité, une navigation intuitive et accessible à tous, ainsi que la voix d’Andy qui accompagne et guide l’utilisateur dans ses exercices.

À l’heure actuelle, Headspace ne s’adresse qu’aux anglophones et, malgré une concurrence croissante depuis sa création, elle reste l’une des applications de méditation les plus populaires dans le monde.

 

headspace1


1. TIMELINE : Au coeur de l’application, la timeline permet à l’utilisateur de situer son avancée et de suivre l’évolution de ses séances au fil des niveaux. Ici, le jaune correspond au premier niveau qui regroupe dix sessions d’introduction. Ces premières séances sont gratuites et posent les bases de la méditation. Pour les utilisateurs qui souhaiteraient approfondir le concept, un abonnement (environ 6€/mois pendant un an) permet d’accéder à plus de 400 exercices personnalisés et ciblés.

2. ANIMATION : Chaque session débute par le lancement d’une animation illustrant le thème abordé dans l’exercice ou détaillant une notion particulière. Chaque vidéo est réalisée avec le même univers artistique minimaliste, flat mais efficace. Une équipe d’artistes illustrateurs travaille afin de produire l’ensemble des contenus visuels publiés et présentés au sein de l’application.

3. SESSION : L’enregistrement donne l’illusion qu’Andy est à nos côtés. Il nous explique comment se placer pour respirer, comment faire le vide autour de soi, comment se tenir ou quels sont les mouvements à effectuer pour se relaxer.

 

headspace-2

 

4 et 5. PROGRESSION : Par un slide horizontal, l’utilisateur accède à ses informations de profil ainsi qu’à ses statistiques présentées sour la forme de niveaux, de totaux divers et de récompenses fictives.

6. SOCIAL : Une part importante du succès de l’application repose dans sa capacité à intégrer le facteur social. Ici, l’utilisateur incite ses amis à essayer la méditation, il peut les encourager et se faire encourager en retour. Ces échanges donnent lieu à des récompenses supplémentaires.

 


Ce qu’on en pense…

On aime :
– Le design basé en partie sur le cercle. En dehors de l’icone de démarrage, on retrouve ce cercle présent lors de la lecture audio, dans la construction physique des personnages et des décors illustrés, dans l’iconographie filaire ainsi qu’au niveau des boutons d’interaction. Selon les endroits, le cercle n’est pas parfait mais sa symbolique reste forte : il représente la créativité de l’esprit, le temps, le calme, la sérénité et sa rondeur rassure.
-L’ergonomie intuitive, minimaliste et interactive. Les effets dynamiques de certains éléments graphiques sont intéressants et participent à la création d’une bonne expérience utilisateur.
– L’univers colorimétrique et ses tons en aplats. Chaque couleur possède sa signification (niveaux, badges) mais aucune n’agresse l’oeil. Elles sont volontairement douces, sans relief ni contraintes. Ceci afin de respecter la volonté reposante de l’application. Véritable coup de coeur graphique.
– L’univers complet créé, la vision créative, la volonté de vulgarisation et d’apprentissage par le visuel, les séries de personnages tous différents mais construits dans le même style graphique… Un travail titanesque.

On aime moins :
– L’ensemble de l’application joue sur les slides horizontaux et verticaux, sur des intégrations de pop-up et de fenêtres translucides. Le menu left hand basique dénote donc un peu du reste des interfaces.
– Dommage qu’il n’existe pas de version française.

 

Headspace disponible sur  l’App Store et Google Play
Site web Headspace
Idéine#5 Headspace
Share this post

Join the conversation

À lire aussi