TENDANCES-2019-3.png

Les tendances 2019 en matière de développement d’applications mobiles

2019 approche et avec lui plusieurs nouveautés, ou du moins, des grandes tendances qui se confirment dans le monde du digital. Alors, avant de penser à vos cadeaux de fin d’année, et autres foie gras délicieux, il est temps de se tenir au courant des dernières nouveautés pour vos futurs développements d’applications mobiles.

 

  • Blockchain

blockchain

 

Cela fait quelque temps qu’on en entend parler. Son nom en fait frémir quelques-uns et pourtant… 2019 voit la confirmation de l’importance du principe de la blockchain. Il n’y a pas un jour où on ne parle pas de la « Chaîne de blocs » sur internet. Alors, petit rappel pour ceux qui étaient endormis depuis 2018 : Blockchain est un service (essentiellement une base de données numérisées) qui permet à un réseau de stocker des données. Une fois les données écrites elles sont immutables, et on ne peut pas les falsifier ou les hacker (par exemple).

Ce qui est intéressant avec Blockchain, c’est que cela permet de traiter très rapidement des transactions à grande échelle, sans couts intermédiaires. Il est désormais possible d’utiliser les données numérisées pour gérer des process qui impliquent plusieurs entreprises, avec plus de visibilité et de confiance. Les informations sont sécurisées et c’est d’ailleurs pour l’une de ses raisons que la blockchain est en train de se répandre dans plusieurs domaines notamment le droit. Chaque modification de données doit être validées par les différents participants qui composent la chaîne. Elle permet aussi de conserver n’importe quel type de valeur (en premier lieu de l’argent mais aussi des contrats, des musiques des découvertes scientifiques et des propriétés intellectuelles).

Conclusion : si en 2018, nous en étions encore au démarrage, il semble bon de parier sur le développement de ce concept pour l’année 2019.

 

  • Intelligence artificielle et IoT

IoT

L’IA continue, elle aussi, sur sa lancée en 2019 et promet d’en surprendre plus d’un ! Si en 2018, certaines études scandent que 40% des entreprises utilisent l’intelligence artificielle, tout laisse présager une large augmentation de ce pourcentage pour 2019 (si ce n’est pas déjà le cas pour fin 2018). En effet, elles offrent des expériences uniques pour les utilisateurs, alors pourquoi s’en priver ?

L’IA a aussi permis la naissance d’une nouvelle aire pour le web, à un tel point qu’on parle désormais du web 3.0 (oui, rien que ça !) : Internet des Objets (Internet of Things in english, please). On sort désormais du monde numérique pour prolonger internet dans le monde du réel, et designer des objets connectés avec des usages uniques.

Encore plus en 2019, les applications mobiles devront donc être conçues, avec l’enjeu de pouvoir « communiquer » et échanger efficacement des informations avec des objets connectés. À quand notre petit R2D2 ?

 

  • La réalité mixte

réalité-mixte

On parle depuis peu de réalité mixte alors que l’on vient tout juste d’apprendre à vraiment différencier la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Mais ce qu’il faut retenir c’est qu’elle représente la fusion entre le monde réel et le monde virtuel et crée ainsi un nouvel environnement pour les utilisateurs. Mais alors entre tout c’est vrai qu’on se mélange facilement… donc quelle réalité fait quoi ?

 

  • La réalité virtuelle: création d’un monde totalement virtuel, qui est modélisé en 3 dimensions, mais tout ce qui se trouve autour de l’utilisateur est totalement imaginaire.
  • La réalité augmentée: Au moyen de lunettes ou bien via le biais d’un téléphone ou d’une tablette, on ajoute des éléments virtuels au monde réel. On peut donc interagir avec ces éléments virtuels sur la base de la réalité.
  • La réalité mixte: C’est un peu le mélange des deux, bien qu’on souvent tendance à la confondre avec la réalité augmentée. La réalité mixte consiste à ajouter des objets de synthèse dans l’environnement réel (sous forme d’hologramme par exemple). Ces objets sont visibles via des lunettes spécifiques.

 

Si jusqu’à présent, AR, VR et MR étaient l’apanage du domaine des jeux et du divertissement, il n’en sera plus rien en 2019. Déjà aujourd’hui, de nombreuses applications mobiles utilisent la AR et la MR car elles permettent aux utilisateurs de se projeter et donc de faciliter leur parcours d’achat. Une véritable aubaine pour les marques ! (On pense notamment au géant scandinave Ikea, mais aussi à Sephora qui propose d’essayer directement le maquillage sur le visage depuis la caméra de son téléphone).

Il y a fort à parier que les marques voudront développer encore un peu ce filon et que les développeurs seront sollicités sur leur capacité à fournir une expérience visuelle unique et immersive.

 

  • Commande vocale

commande-vocale

Au croisement du data mining et du traitement automatique des différentes langues, on trouve la reconnaissance vocale qui a déjà commencé à révolutionner le monde de l’app. Au début, pour répondre aux besoins pour les personnes non voyantes ou souffrant d’un handicap, la commande vocale s’est développée et désormais cette dernière est bien utilisée pour s’affranchir du tactile ou bien pour accompagner les objets connectés (cf le point n°2).

On peut donc facilement imaginer des applications qui fonctionneront 100% avec la voix et plus avec ses 10 petits doigts.

Développeurs, à vos codes… prêt…. Partez ! Que vous utilisiez de la reconnaissance vocale (qui convertit le son en texte) ou la synthèse vocale (qui fait le cheminement inverse) ou bien les deux (dans ce cas, bon courage !) … Peu importe le moyen, mais donnez de la voix à vos applications !

NOUVEAUTÉS 2019

Mais 2019 ne réserve pas uniquement des tendances confirmées… avec lui arrive aussi des nouveautés majeures dans l’univers du mobile *roulements de tambour*

  • L’arrivée de la 5G

À la simple lecture de ce titre, certains répondront en disant qu’il faudrait déjà que la 4G arrive dans le village de Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (ce à quoi nous leur répondrons : On est bien d’accord !). Mais quoi qu’il en soit, elle est annoncée pour 2019 et pour les petits chanceux qui pourront en bénéficier, il faudra bien prendre en considération ce changement dans le développement des applications mobiles.

La 5G, d’abord c’est quoi ? Nous ne sommes pas opérateur mobile, mais ce que l’on sait, c’est que la 5G c’est la promesse d’un internet accessible à tous, partout et tout le temps (non, ne rigolez pas). Au-delà d’augmenter le débit, elle promet des usages inédits. À ce titre donc, on aura la chance de voir le premier téléphone compatible 5G en juin 2019 et sera signé Huawei.

Grâce à la promesse de débit supérieur, les développeurs d’app pourront exploiter de nouvelles possibilités dans leurs applications. Comme la 5G répond à des besoins potentiellement en concurrence à savoir : le débit, la latence et la densité. L’objectif est donc d’utiliser une architecture logicielle pour s’adapter aux besoins des appareils. On parle en effet de network slicing.

Beaucoup de rumeurs circulent autour de la fabuleuse 5G et bien qu’elle apparaissent en 2019, il ne s’agira certainement que de zone test, et il faudra encore attendre 2020 pour pouvoir avoir des téléphones convertibles avec cette technologie.

 

  • L’écran pliable

Déjà en 2012, Samsung dévoile lors d’une de ses conférences, ses key points pour l’avenir des smartphones. Dans les grandes lignes, on entrevoit la possibilité d’avoir entre les mains un téléphone dont l’écran serait pliable. Après des années d’attente pour apercevoir ce bijou (ou gadget selon les points de vue) on semblerait se rapprocher du moment tant attendu du dévoilement.

Le CEO de Samsung, Dong Jin Koh, a d’ailleurs bien spécifié que les technologies permettant de réaliser un tel appareil étaient enfin prête. D’abord appelé Galaxy X et puis maintenant Galaxy F, ce téléphone promet de nouveaux formats à exploiter dans la création et le développement des futures applications mobiles. Un modèle pliable serait aussi dans les cartons du constructeur chinois OPPO, comme le confirmait Chuck Wang, ainsi que chez Sony qui compte miser sur cette nouveauté pour reprendre des parts de marché. On ne sait pas qui le premier sortira ce téléphone, beaucoup de rumeurs circulent autour de l’écran (des plans volés, des sorties décalées), mais 2019 devrait bien être l’année de sortie de l’écran pliable.

[UPDATE : Sony aurait déposé un brevet concernant un téléphone pliable, le 4 décembre 2018. On vous en parle ici !]

 

On espère que ces quelques tendances vous aideront dans vos projets de développement d’applications mobiles. Et sinon, nous sommes là 😉

Lucille GuintoliLes tendances 2019 en matière de développement d’applications mobiles
Share this post

Join the conversation